Le Relais pour la vie ( 29 et 30 juin 2013 )

P6290015

Lobna, Maïté, Micheline, Laurent, David et Olivier ont réalisé un véritable défi ce

week-end !

Ils se sont relayé durant 24 h en joélette sur un parcours en boucle d’une distance de 1 km 600  à Truchtersheim à l’occasion du  « relais pour la vie ».

Organisé par la Ligue contre le cancer, le Relais pour la vie est un rassemblement intergénérationnel d’individus autour d’une même cause : la lutte contre le cancer. Les participants décident de mettre leur énergie en faveur de la lutte contre la maladie et constituent des équipes de marcheurs et de coureurs qui se relaient sur un parcours pendant 24 heures. 

Et ils savent bien de quoi on parle……Faut il le rappeler ? Le handicap est également un combat de 24h/24h face aux nombreux obstacles qui s’opposent à eux !……

C’est de manière solidaire et tout simplement « humaine », que nos 6 voyageurs se sont lancés ce DEFI.

C’est d’abord Olivier qui a pris place dans le mono roue. D’ailleurs un peu avant le départ, celui ci ne s’est pas privé de baisés octroyés par  Delphine Wespiser ( Miss France 2012 ) !!!

Après cela, la joélette ne reposait plus sa roue au sol mais volait tout simplement !

Sacré Olivier !

17 h 15 : Après le lâchés de colombes et le traditionnel tour des officiels et des « survivants » le départ est donné. Le décompte s’affiche sur le chronomètre situé au-dessus de l’arche de départ et d’arrivée. Le compte à rebours démarre, 23h59mn59s – 23h59mn58s……….

…..21h15mn00s, David nous rejoint accompagné de Nadine pour le passage de témoin. Et hop ! Voilà maintenant la composition des cylindrées : Christian, Caro, Mélanie, Sandrine, Bilel, Catherine et Benjamin ! C’est reparti pour 4h00 NON-STOP !

Le ciel s’obscurcit, l’horizon rougit, c’est un rendez-vous secret ….Ce soir nous inspire l’espoir, qu’un jour nouveau peut être rose….Nous rêvons à demain….. David assiste au coucher du soleil.

…17h15mn00s ( minuit ), quelques minutes de bonheur, d’étincelles, de passions, de jouissance, puis plus rien….on passe de l’émerveillement à la mémoire. C’était le feu d’artifice !

C’est au tour de Laurent de prendre le relais. La nuit va être fraîche. Emmitoufler dans la couverture et le pancho, Laurent bascule de la gauche vers la droite, faisant ainsi perdre l’équilibre à chaque instant ; c’est tout simplement parce qu’il ne voit rien devant ! Son regard se porte plus loin, mais les lampes frontales n’éclairent pas suffisamment.

La nuit lui demande de fermer les yeux. La nuit lui commande de se taire. La nuit lui semble trop noire pour surveiller..

…13h15mn00s ( 4 h du matin ) le DJ n’a pas cessé de nous mettre en boucle TECHNO DANCE !!!!!!!!!!! (…..) Le rythme endiablé a donné le pas à Christian et Albert ….Eric en a percé ses chaussettes !

Micheline nous sort quelques tonalités pou enfin nous sauver de ce vacarme symphoniquement moderne !

Puis…..Plus un sifflement, les oiseaux silencieux dorment dans leur nid douillet, le DJ aussi …. :o )

La fraîcheur nous envahit.. voleuse de chaleur ! Micheline passe une bonne matinée bien au chaud dans sa demeure mobile.

 …9h15mn00s ( 8 h du matin ). A petits pas le soleil s’éveille, le chant des oiseaux nous réveille. Les senteurs du pain frais nous happent le nez, la chaleur et l’arôme du café, la douceur des confitures… quel bon matin !

Le temps pour tous de prendre un petit déjeuner bien mérité et c’est maintenant Maïté qui vient nous rejoindre, accompagnée d’Olga et Sandrine (de l’E.A. de TOURS).

Les secondes cavalent en galopant le jour ! Et Christian aussi !

…5h15mn00s ( midi ) Voici la dernière ligne droite ! Bientôt le pari sera tenu !

Sabine , Serge et Maryline viennent à leur tour prêter main forte !

Lobna , toujours avec son sourire radieux,  enfourche à son tour la joélette. Nous lançons nos dernières forces pour passer le cap. 24 h 00 !

Nous  marchons en pensant à ceux et celles qui ont perdu leur combat, mais aussi à toutes les personnes qui ont triomphé de la maladie…

….00h00mn00s !

C’est toujours et encore la citation d’Antoine de St Exupéry  qui nous vient à l’esprit : «  Rien n’est impossible, il suffit de le rendre possible »

Christian : « La morale que je retiens de ce week-end :

En pensant encore à ce qui a été accompli, je caresse le rêve que chacun des pas que nous avons faits ensemble sur le parcours, puisse être un espoir de rémission pour chaque malade.

Nous avons malheureusement de plus en plus de raisons de relever les défis comme cela!

Faisons le tant que la vie nous offre cette chance.

 

Eric : « Nous avons été les témoins de liens forts et une fois de plus, le véritable sens de la vie s’est inscrit dans la relation que nous avons eu les uns avec les autres….Merci à tous pour ce que nous avons partagé, car personne ne pourra désormais nous l’enlever ! »