Être heureux est un très, très grand défi.

Le bonheur n’est-il pas incroyablement libérateur, même joyeux, lorsqu’on le réalise ?

Car dès le moment où on le comprend, on a les deux pieds ancrés dans la réalité, et on est finalement prêt à avancer.